Assurance

Les conditions demandées pour assurer un scooter sans bsr

Par Mirentxu Etchegaray, le janvier 18, 2021, mis à jour le janvier 19, 2021 — 4 minutes de lecture

Pour pouvoir conduire un scooter, il est important, voire obligatoire, d’être correctement assuré. Cependant, certains usagers de motos et de scooter ne possèdent pas de BSR, ce qui leur pose obstacle afin d’assurer leur scooter. Nous allons donc découvrir dans cet article comment assurer un scooter sans posséder un BSR et les conditions demandées pour obtenir l’assurance.

Circuler avec un scooter sans BSR :

Le BSR est l’abréviation de brevet de sécurité routière qui est un document autorisant son titulaire de conduire un scooter.

Il est tout à fait légal de conduire un scooter qui ne dépasse pas 50cc sans BSR pour toutes les personnes nées avant le 31 décembre 1987. Concernant les personnes nées à partir du 01 janvier 1988, le BSR ou un justificatif équivalent européen est obligatoire, soit le permis AM, qui se fait, désormais, en formation de 7 heures seulement pour toute personne ayant ou dépassant les 14 ans.

Types d’assurance à la disposition des scooters sans BSR :

Les conducteurs de scooters sans BSR disposent de différentes assurances misent à leurs dispositions par la majorité, voire toutes, les compagnies d’assurance pour scooter. Ce qui donne une opportunité de choisir le service qui convient le mieux selon les critères souhaités et recherchés :

  • Assurance au tiers,
  • assurance au tiers plus,
  • assurance tous risques.

Assurance au tiers :

C’est une assurance à couverture minimale, c’est l’assurance la plus basique et la moins chère proposée par les services et les compagnies d’assurance. Elle garantit la responsabilité civile, appelée aussi assurance responsabilité civile, elle fait une couverture sur dommages matériels et corporels.

Pour aller plus loin :   Assurance vie et investissement immobilier : où placer son épargne ?

Assurance au tiers plus :

Contient toutes les couvertures mentionnées en haut et encore plus. Elle garantit une couverture sur d’autres types d’endommagement du deux-roues tels que les incendies involontaires, le vol du scooter, endommagement à cause des catastrophes naturelles, les incidents techniques et bien plus que ça.

Assurance tous risques :

Comme son nom l’indique, elle prend en charge tous les éventuels risques que votre scooter pourrait subir comme dommage et accident et peut s’adapter à vos exigences On peut l’appeler aussi assurance premium car elle propose toutes les garanties qui puissent exister pour ce type de véhicule.

L’importance d’assurer son scooter :

Avant de mentionner les différentes conditions pour assurer son scooter, laissons-nous découvrir l’importance d’assurer votre deux roues motorisé :

Garantir son investissement :

En cas d’éventuel accident (collision avec un véhicule), l’assurance sera tenue de vous rembourser pour tous les dégâts matériels, pas dans le cas d’accident seulement mais dans d’autres éventuels dégâts, comme les catastrophes naturelles, les incendies les vols…

Garantir les soins de toutes les personnes blessées dans un accident :

Dans le cas ou une personne est blessée dans un accident, l’assurance garantit une prise en charge des frais de soins de toutes les personnes impliquées à l’accident et ce grâce à cette souscription.

Éviter les amendes et sanctions par les forces de l’ordre :

Il est porté à votre connaissance que rouler sans assurance est illégal et puni par la loi, cela peut vous engendrer une amende dans le minimum des cas et une mise en fourrière dans le pire des cas. Donc, l’assurance demeure obligatoire pour toutes les catégories de véhicule terrestre, soit le minimum des couvertures assurées par les compagnies d’assurances, qui est de garantir la responsabilité civile.

Pour aller plus loin :   Comment faire en cas d’assurance habitation résiliée pour non paiement ?

Conditions demandées pour assurer un scooter sans BSR :

Maintenant qu’on à vu l’importance d’assurer son scooter, il est temps de connaître les conditions demandées pour assurer un scooter sans BSR :

  • Avoir l’âge légal le jour de la souscription,
  • choix du type d’assurance,
  • le prix d’une assurance.

Avoir l’âge légal le jour de la souscription :

Le souscripteur doit avoir l’âge requis et légal fixé par la loi afin de pouvoir souscrire à une assurance pour son scooter.

Choix du type d’assurance :

Le conducteur doit choisir le type d’assurance qui lui convient selon son budget mais aussi le type de risque qu’il confronte régulièrement et son degré d’usage de son scooter, mais il reste à noter qu’il ouvre droit aux 03 types d’assurances mentionnées auparavant et que l’assurance au tiers est le minimum qu’il puisse prendre.

Le prix d’une assurance :

Le prix est un point essentiel à prendre en considération le plus sérieusement qui soit, et le choix est personnel et est selon votre capacité à payer une assurance.

Mirentxu Etchegaray

Experte dans mon domaine, issue des grandes écoles françaises, ma passion est aujourd'hui de pouvoir rédiger des contenus d'informations sur mon blog. J'ai à cœur de pouvoir aider les internautes qui se posent des questions sur les thèmes que je maitrise.