Assurance

Assurance temporaire utilitaire : à quel prix ?

Par Mirentxu Etchegaray, le janvier 18, 2021, mis à jour le mai 7, 2021 — 8 minutes de lecture

La conduite d’un utilitaire, en particulier les véhicules lourds, nécessite dans un premier temps un permis de catégorie C mais pas que.

En effet ce type de véhicule nécessite obligatoirement une assurance tous risques dans certains cas, d’une interdiction de conduite, annulation de permis ou encore la confession du véhicule en question. Ce sont des assurances totalement différentes à celles pour les scooters type Yamaha par exemple.

C’est pour cette raison que la souscription à une assurance de courte durée, ou encore une assurance temporaire, est parfaite pour conduire votre utilitaire en toute tranquillité.

Mais quels sont les tarifs appliqués à ce genre de services ? Et quels sont les meilleurs moments pour signer un contrat temporaire ?

Assurance temporaire : qu’est-ce que c’est vraiment ?

Il est vrai que peu de personnes connaissent en réalité ce qu’est vraiment une assurance temporaire, et ce qu’elle propose comme services.

Si c’est également votre cas, sachez qu’une assurance temporaire est une sorte de solution alternative permettant ainsi, de prendre en charge votre véhicule utilitaire sur une courte durée.

Généralement comprise entre 2 et 90 jours de couverture, l’assurance temporaire est un service plutôt pratique pour les professionnels ou particuliers, et concerne essentiellement les utilitaires de fonction.

En ce qui concerne sa disponibilité, l’assurance temporaire est accessible à n’importe quelle personne âgée d’au moins 21 ans avec évidemment, un permis de conduire datant de plus de deux ans.

A noter enfin que la catégorie du permis exigé dépendra du type d’utilitaire assuré, sans oublier évidemment de ne pas avoir des problèmes de manques de points, ou d’infractions en ce qui concerne votre conduite.

Combien coûte un service temporaire d’assurance ?

Il est difficile de donner des tarifs en ce qui concerne l’assurance temporaire. En effet bien qu’elle soit plus chère qu’une assurance basique (comme pour une moto 125 cm3) , cette dernière dispose d’une fourchette de prix assez variée selon votre demande, et surtout selon la compagnie d’assurance choisie.

Nous vous proposons cependant à titre d’exemples, quelques tarifs disponibles sur le marché :

  • Une couverture temporaire fixée à 11 euros par jour ;
  • 30 euros pour une assurance temporaire de 3 / 4 jours ;
  • Le prix monte aux alentours des 50 euros pour une prise en charge de 7 jours ;
  • Si vous souhaitez signer pour un mois, le prix sera généralement de 200 euros.
Pour aller plus loin :   Quelles sont les conditions demandées pour assurer un scooter sans BSR ?

A noter que pour toute souscription dépassant le mois, des frais supplémentaires vous seront imposés en plus des 200 euros. Bien évidemment la fourchette de prix est aléatoire et dépend de la compagnie ou société d’assurance choisie.

Est-il possible de souscrire à une assurance temporaire pas très cher ?

Vous l’avez certainement constaté, le prix d’une couverture temporaire est relativement élevé. C’est d’ailleurs pour cette raison que nous vous conseillons plutôt de vous diriger vers une assurance temporaire seulement en cas de :

  • Location d’un véhicule : que ce soit pour le domaine professionnel ou simplement personnel ;
  • L’emprunt d’un utilitaire poids lourd : l’assurance dans ce cas est d’autant plus de rigueur ;
  • L’utilisation d’un véhicule lors d’un voyage touristique : en particulier si le pays visité n’est pas initialement concerné par l’assurance de votre auto ;
  • La résiliation ou fin de contrat de votre assurance classique ;
  • La sortie de fourrière : il est important de présenter un certificat d’assurance afin de faire sortir le véhicule.

Cependant si l’utilisation de ce type d’assurance s’avère obligatoire dans votre situation, sachez qu’il est possible de bénéficier d’une couverture temporaire pas très cher.

Pour ce faire nous vous conseillons d’une part, de comparer les différentes assurances disponibles sur le web, mais aussi de vous renseigner quant aux paramètres qui définissent le prix de votre couverture.

En effet avant les compagnies d’assurances généralement étudiaient votre cas avant de vous proposer un prix et ce, selon les paramètres suivants :

  • Le type de votre véhicule : le modèle parfois joue un rôle important ;
  • Les formules de couvertures choisies : sans oublier les garanties ;
  • Le nombre de véhicules à couvrir ;
  • Les conducteurs du véhicule en question : leur nombre est en effet étudié ;
  • La fréquence et but d’utilisation de l’utilitaire.

Sachez en revanche, qu’il est possible d’économiser l’argent de votre assurance temporaire, en effectuant des négociations avec l’agence choisie.

Ne marchant pas à tous les coups cette technique peut s’avérer fructueuse en réduisant les conditions de couverture de l’utilitaire. Et si en complément de votre utilitaire, vous avez besoin aussi d’assurer le scooter 50 cm3 de votre enfant, vous pourriez obtenir une tarification plus attractive et dégressive.

Après votre contrat d’assurance temporaire, il vous faudra une vraie assurance auto !

Comme vous le savez, les contrats d’assurance temporaires ne peuvent pas être utilisés en permanence pour les véhicules, qu’il s’agisse d’une voiture ou d’un utilitaire (même si c’est aussi le cas pour les scooters et les motos). Comme vous pourrez le constater,  les offres ne manquent pas sur le web, mais il faut veiller à ne pas souscrire à une assurance auto trop rapidement. C’est d’ailleurs pour cette raison que certains assurés prennent d’abord une assurance auto temporaire : cela leur permet de prendre plusieurs mois d’études pour trouver par la suite la bonne assurance auto adaptée à leurs besoins. Si vous vous trouvez dans cette situation, voici quelques conseils pour vous aider…

Pour aller plus loin :   Assurance scooter électrique : quel type d'assurance prévoir ?

Pourquoi souscrire à une assurance auto ?

Dans le cas où vous êtes un très bon conducteur et que vous ne faites jamais d’accident, vous pourriez très bien vous poser la question de l’utilité d’une assurance auto. Cette question peut être tout à fait légitime, mais même le meilleur des conducteurs peut faire un accident à tout moment ! Et cela peut même être le cas lorsque votre véhicule est à l’arrêt, dans le cadre d’un scénario catastrophe. Pour éviter le pire, c’est pour cette raison qu’il est aujourd’hui obligatoire de s’assurer.

Toutefois, les obligations légales ne vous protègent pas directement. Si vous faites très attention aux différents contrats d’assurance auto, vous constaterez finalement que seule la responsabilité civile est obligatoire. Par conséquent, cela signifie que vous protégez les autres de vos accidents dans ces cas là, mais pas l’inverse. Dans le cas où vous souhaitez obtenir plus de garanties, il vous faudra forcément souscrire à un autre contrat d’assurance auto.

Quels sont les types de contrats des assurances auto ?

Comme vous le verrez sur cette page, il existe plusieurs contrats d’assurance auto disponibles, et il est possible de souscrire en une dizaine de minutes seulement. Afin de choisir les bonnes garanties, voici les trois principaux types de contrats que vous retrouverez sur la plupart des assurances auto. Attention, car la plupart du temps, ces noms ne sont pas toujours identiques d’une assurance auto à l’autre, et il faudra savoir lire entre les lignes ! Voici les 3 contrats à retenir :

  • l’assurance auto “au tiers” : cela inclut la responsabilité civile, et parfois quelques autres garanties selon l’assurance auto, même si la protection reste assez minime dans ces cas là
  • l’assurance auto intermédiaire : ce contrat d’assurance auto vous permettra de bénéficier de plus de garanties pour votre véhicule, sans forcément dépenser des sommes très importantes
  • l’assurance “tous risques” : cette assurance est un peu plus onéreuse, mais avec celle-ci, vous serez presque sûr d’être couvert pour toutes les situations possibles et imaginables
Pour aller plus loin :   Assurance auto résiliée que faire : nos conseils et astuces

Dans le cas où vous avez des questions, n’hésitez pas à vous rapprocher des différents conseillers en ligne. Comme vous le verrez, avec certains assureurs qui proposent plus de 6000 conseillers disponibles partout en France, vous en trouverez forcément un qui saura répondre directement à votre question.

Comment souscrire à une assurance auto en ligne ?

Si vous ne souhaitez pas effectuer toutes ces démarches chez un assureur près de chez vous, il vous faudra alors réaliser votre souscription auto en ligne par vos propres moyens. Si cela peut paraître très compliqué au premier abord, c’est en réalité beaucoup plus simple que ce que vous ne le pensez. Voici les différentes étapes que vous devrez réaliser :

  • commencez par renseigner quelques informations sur votre profil et votre véhicule
  • au bout de quelques minutes, vérifiez que vous avez bien reçu une première proposition avec les informations principales
  • si le tarif vous intéresse, complétez les différentes informations sur votre profil et sur votre véhicule, cela va concerner : votre ville, votre code postal, la marque et le modèle de votre véhicule, vos habitudes au quotidien…
  • il ne vous reste plus qu’à souscrire en ligne si la proposition vous intéresse

Quelles sont les garanties proposées par les assurances auto ?

En choisissant une bonne assurance auto, vous bénéficierez de belles garanties pour votre véhicule. Bien que cela dépende des options souscrites, voici les garanties qui nous semblent les plus intéressantes :

  • l’assurance panne 0 km : une dépanneuse vient vous chercher si vous tombez en panne
  • le bris de glace : dans le cas où il y a une fissure ou un impact sur votre pare-brise
  • l’option de véhicule de remplacement

Mirentxu Etchegaray

Experte dans mon domaine, issue des grandes écoles françaises, ma passion est aujourd'hui de pouvoir rédiger des contenus d'informations sur mon blog. J'ai à cœur de pouvoir aider les internautes qui se posent des questions sur les thèmes que je maitrise.