Quelles formations pour se spécialiser dans le domaine de la médiation culturelle ?

En dix ans, les propositions de formation en médiation culturelle et en gestion du patrimoine ont explosé. Aujourd’hui, un grand nombre d’universités et d’écoles propose des cursus spécialisés. Etant donné la grande diversité des offres et son devoir de neutralité, Médiation culturelle association a pris le parti de ne pas conseiller telle formation plutôt que telle autre.

Notre conseil
Cernez d’abord les tâches que vous souhaitez exercer, faites le point sur vos aptitudes, vos envies, votre connaissance du milieu professionnel [lien « Médiateur culturel, quelles réalités professionnelles ?»]
Interrogez quelques professionnels de la médiation dans les structures qui vous intéressent pour connaître leur cursus. Certains dispensent des cours dans ces formations et pourront utilement vous conseiller.
Tenez compte également des paramètres qui vous sont personnels : quelle durée d’études pouvez-vous financer ? Souhaitez-vous une formation proche de votre domicile ? De combien de temps dans l’année disposez-vous ? Quel type de métier voulez-vous exercer ?

C’est tout cela qui constitue votre « projet professionnel ».
Le niveau de formation n’est pas exactement égal à la qualité du diplôme. On recrute à Bac, Bac+3, Bac+5. Une formation peut être longue et approfondie dans un domaine (spécialisation forte, expertise), ou longue et diversifiée (multi-spécialités), courte et générale (première approche), courte et ciblée (dans un domaine précis ; c’est souvent le cas d’un DUT ou une Licence professionnelle).

A vous de déterminer votre cible !

Du fait du caractère transversal de la médiation culturelle, une formation peut être proposée par un département universitaire ou un établissement privé de Communication, d’Art, d’Histoire, de Sociologie, de Sciences politiques, de Management … Certains médiateurs ont des formations très diverses, telles que les Beaux-Arts, des parcours scientifiques, etc.
Le titre d’un diplôme peut ne pas comporter le terme de « médiation », tout en étant approprié à votre objectif. Ce sont les contenus que vous devez examiner de près : qu’est-ce que l’on y apprend ? Combien coûtent les droits d’inscription ? Combien d’heures de cours par an la formation comporte-t-elle ? Quelle est la part de travail personnel complémentaire ? à côté des enseignants universitaires, y a-t-il des intervenants du (des) milieu(x) professionnel (s) concerné(s) ? Quelle place tiennent les apprentissages « de terrain » (analyses de situation, pratique en responsabilité, stage) ? L’expérimentation est indispensable pour maîtriser les compétences en médiation mais la formation ne peut se résumer à un stage long.

Contactez les SCUIO d’une université (Service commun universitaire d’information d’orientation). Explorez les sites internet des établissements de formation ainsi que, sur un site précis, les pages qui décrivent le diplôme, et parfois les activités menées par la promotion d’étudiants ou les anciens diplômés.

En savoir plus
Pour des formations, vous pouvez consulter les sites suivants :
www.onisep.fr (moteur de recherche « Formation », mot-clé « médiation » à croiser avec différents domaines)
www.rncp.cncp.gouv.fr/ (Répertoire national des certifications professionnelles) mot-clé « médiation »

Posted in: Formations / Stages / Emplois

Les commentaires sont fermés.